Édition 2019, Pavillon 3 Stand N105, mais pourquoi y être ?

Un salon décisif pour le quotidien des habitants d’une commune

 

Comme chaque année, le Salon des Maires et des Collectivités locales est un lieu de rencontres et d’échanges ayant d’importantes répercussions dans la vie quotidienne des citoyens.

En effet, lors de ces trois jours, bon nombre de maires et d’élus déambulent dans les allées à la recherche de professionnels et partenaires pour mener à bien les projets qui leur sont confiés.

Aménagement d’espaces publics (parcs et jardins), raccordement à la fibre optique, recherche de financement pour la construction d’un stade, achat de matériel de déneigement, etc.

Cette édition 2019 est particulière, car elle a lieu seulement quelques semaines avant le premier tour des élections municipales…

Les élections municipales de 2020, pourquoi en ressent-on les effets aujourd’hui ?

 

Peut-être l’avez-vous remarqué, mais cette période post-élection n’est pas du tout la même d’une commune à une autre. Certaines semblent très actives (travaux, aménagements, etc.) là ou d’autres jouent la carte du calme plat.

Quelle qu’en soit la raison, nous voulions attirer votre attention sur quelque chose.

Un article du code électoral, peu connu du grand public, stipule que :

« A compter du premier jour du sixième mois précédant le mois au cours duquel il doit être procédé à des élections générales, aucune campagne de promotion publicitaire des réalisations ou de la gestion d’une collectivité ne peut être organisée sur le territoire des collectivités intéressées par le scrutin. » Article L. 52-1 alinéa 2.

Vous comprenez donc l’importance que peut avoir cette édition 2019 du salon, en plein milieu de ces fameux 6 mois pendant lesquels une collectivité ne pourra pas communiquer sur ces actions.

On peut y voir ici une forme de régulation de la concurrence, la concurrence est ici politique entre la liste sortante est les nouvelles qui se présenteront aux municipales.

Mais revenons à nos moutons (ou plutôt à nos chiens).

Les déjections canines, impossible de passer à côté

 

Ces fameux chiens qui, n’y étant d’ailleurs strictement pour rien si leurs maîtres refusent de ramasser, se retrouvent dans le top 3 des causes de mécontentement des citoyens lors des consultations en matière de propreté.

Vous imaginez bien que, avec une occupation en troisième place du podium, les collectivités doivent bien évidement prendre en compte ce mécontentement et y apporter des solutions.

Nous vous conseillons d’ailleurs notre meilleur article : Déjections canines, que dit la loi ? Quelles sont les solutions ?

Voilà pourquoi nous serons présent cette année encore, toujours avec nos bornes de propreté personnalisables et nos sacs en papier biodégradable. Car oui, notre orientation, même si elle n’est pas politique, reste et restera de vous accompagner dans votre transition vers des sacs canins biodégradables.

A ce jour, seuls les sacs en papier sont 100% biodégradables. Nous ferons prochainement un article pour vous en donner les raisons.

Alors au plaisir de partager quelques minutes avec vous sur notre stand !